DEMONSTRAtions

Le coup de cœur de l'édition 2024equissima® et Special Olympics Switzerland s’associent pour présenter une approche pour l’inclusion des personnes en situation d'handicap mental.

equissima® et Special Olympics Switzerland s’associent pour présenter une approche pour l’inclusion des personnes en situation de handicap mental.

Special Olympics, le mouvement sportif mondial le plus important pour les personnes en situation de handicap mental attache une grande importance à la proximité de la base afin de promouvoir le sport pour les enfants, les jeunes et les adultes.

 

 

Au niveau de la Suisse, Special Olympics Switzerland est une fondation nationale indépendante, représentée dans les trois grandes régions linguistiques. Avec equissima® elle aura le plaisir de présenter quelques unes des différentes disciplines équestres que pratiquent ses athlètes lors des compétitions organisées sous l’égide de cette fondation.

 

Au programme: 

-           dressage

-           English Working Trail (Gymkhana)

-           Team Relay (évtl)

 

Les Principes Sportifs de Special Olympics 

L’activité sportive régulière a un impact non seulement physique mais aussi psychologique et social. Le sport améliore la condition physique, la santé en général, la confiance en soi et facilite les contacts amicaux. Les sportifs en ressentent les effets bénéfiques dans leur vie quotidienne. Grâce au sport, les personnes en situation de handicap mental améliorent leur estime de soi et leur confiance en soi et cela contribue à l’amélioration de leur qualité de vie.

Special Olympics Switzerland collabore avec des clubs sportifs et des associations sportives pour handicapés afin de pouvoir offrir des conditions d’entraînements et de compétitions idéales à ses athlètes. 

Special Olympics base le sport sur deux éléments fondamentaux : 

-        le divisionning  qui est la répartition selon des groupes de performances homogènes afin de garantir des compétitions passionnantes et équitables

-        l’avancement soit la participation progressive aux compétitions locales, régionales, nationales et internationales.

 

L'équitation de travail, une discipline dynamique et variée.

L'équitation de travail est une discipline dynamique est variée des sports équestres. Les cavaliers se mesurent dans les domaines du dressage, de la maniabilité, de la vitesse et du tri de bétail.

 

Une tradition ancestrale des gardiens de troupeaux à cheval existe dans la péninsule ibérique, en Camargue et dans la région de Maremme en Toscane. Ces équitations de travail du sud de l'Europe sont profondément enracinées dans la culture et le folklore et sont biens plus qu'un simple moyen d'atteindre un but. Elles constituent le berceau  de toutes les équitations de travail: des vaqueras, gardians et aux cow-boys et gauchos. Cependant, comme toutes les traditions ancienne, l'équitation de travail en Europe, a été, au fil du temps, supplanté par l'équitation moderne.

 

Comme toute compétition, l'équitation de travail est aussi une discipline qui interprète ses origines. Les épreuves de dressage nécessitent un cheval disponible et bien mis avec une solide formation. Il s'agit de montrer de l'élégance, de la légèreté et de l'impulsion sans que les aides ne soient visibles. De même, lors du parcours de travail, le juge prête attention à la symétrie et à la fluidité des figures ainsi qu'à la collaboration volontaire et au rassembler du cheval. Les notes vont de 0 à 10 par obstacle, comme dans l'épreuve de dressage, et la présentation doit également paraître légère et élégante. Mais un cheval travail ne doit bien sûr pas être seulement docile et brave, il doit être rapide et courageux. C'est ce qui est démontré dans les catégories supérieures, dans les parcours de vitesse et avec le bétail. Le vainqueur du concours est la paire cavalier/cheval qui a obtenu le plus de points dans toutes les épreuves partielles de sa catégorie.

 

La monte en amazone, un art de la posture.

La cavalière est assise de côté sur le cheval sur une selle d'amazone conçue spécialement à cet effet. Ses deux jambes - couvertes par une robe - se trouvent du même côté du cheval, la plupart du temps à gauche, contre les fourches de la selle. Le postérieur ainsi que le torse sont tournés vers l'avant comme sur une selle d'homme. Afin de remplacer l'action de la jambe droite, l'amazone tient une cravache un peu plus épaisse dans la maison droite.

La selle spéciale est composée d'un seul étrier et de deux fourches autour desquelles on enroule les jambes, la gauche en dessous et la droite au-dessus. Le mollet droit repose sur une avancée en cuir: le garde-jambe. L'arçon de la selle d'amazone est différent de celui d'une selle à califourchon.

La monte en amazone ne constitue pas une discipline particulière en équitation, mais une façon différente de pratiquer les mêmes disciplines qu'à califourchon tel que le dressage. 


Association equissima®  | Route de Berne 304 | CH-1000 Lausanne 25

equissima.ch | info@equissima.ch